Big Bang festival techno

Le Big Bang festival prend le relais du Marvelous Island avec une programmation Techno tout aussi grandiose !

Du 15 au 16 Novembre, les Docks de Paris seront investis pour la 7eme fois par le Big Bang festival. Également organisatrice du Marvellous Island, l’équipe du Big Bang sait satisfaire un public en quête de programmations grandioses. Si les premières éditions on fait leurs preuves grâce à des plateaux riches en têtes d’affiches et à une scénographie spectaculaire, cette nouvelle édition hivernale promet de transformer l’essai avec une orientation Techno industrielle, au cœur de la nouvelle vague électronique.  Et si les sonorités brutes sont mises à l’honneur, c’est dans un désir de diversité et d’ouverture à un public large, que le festival propose une exploration d’autres courants comme la House ou la Techno mélodique.

Big Bang festival techno

Scénographie cosmique et plateaux atmosphériques, les hangars des Docks accueillent une véritable déferlante d’artistes incontournables ! On retrouve notamment le duo FJAAK, qui bouscule la scène Techno européenne, ainsi que le taulier de la musique électronique française Agoria. Autres artistes français présents, le jeune digger Antigone, Bambounou et François X pour un b2b haut en couleurs, ainsi que Vendi et Palavas. La nouvelle génération de la scène Techno française sera également bien représentée Axel Picodot, le duo Kas:st, Charles Fenckler, MA ČKA et ses kicks incisifs, et l’artiste montant 16h07.

A l’international, seront présents, le fervent représentant du Dekmantel Matrixxman, Sonja Moonear et sa Micro House millimétrée, l’Uruguayen Nicolas Lutz ainsi que les Allemands Ion Ludwig et Edward.

Enfin, les lives de Remcord, Onyvaa, du trio mélodique Agents of Time et du puissant duo Karenn, apporteront aussi leur lot de performance à ces deux jours d’expérience audiovisuelle complète.

Retrouvez toutes les informations sur la page de l’événement ou sur le site Marvellous Island.

Plus d'articles
Perc Photo shoot
Perc, le maestro de la techno industrielle revient avec un titre dévastateur extrait de son prochain album