No Frontiers ou l’art au service d’une initiative solidaire !

Dans une volonté de se tourner vers l’avenir, L’IESA, école des métiers de la culture et du management artistique, se mobilise pour les réfugiés. Son BDE emblématique agit au service de l’art et de la culture depuis sa création, par le biais de concerts, d’expositions, de voyages etc.  Mais cette fois ci l’association étudiante est à l’initiative d’un projet plus engagé aux facettes multiples regroupant art, culture, solidarité et découverte.

Et c’est dans ce désir de partage que les étudiants ont monté le projet NO FRONTIERS, dont tous les bénéfices seront reversés aux réfugiés.
Cette mobilisation interactive prendra d’abord forme d’un afterwork solidaire de 16h à 19h animé par des tables rondes, des dégustations de plats du monde et des rencontres avec les associations. Les fonds collectés seront reversés aux associations UTOPIA 56 qui vient directement en aide aux réfugiés, Singa France qui crée le lien entre les personnes réfugiées et les sociétés d’accueil et Eat & Meet Bus qui soutient l’intégration des réfugiés par le biais de la cuisine.

Pour ce qui est des festivités musicales, elles se dérouleront à partir de 20h Au Petit Bain, un lieu atypique et acteur local engagé. La soirée sera rythmée par quatre artistes aux univers éclectiques. C’est Edgar Sekloka et ses lyrics engagés qui se chargera de nous embarquer dans son univers Slam. YOR4, artiste Soul/ Jazz explorera des horizons lointains de sa voix pénétrante. Quant à FORM et Paulinho, ils représenteront les musiques électroniques avec respectivement un live Electro Soul et un set Deep House.

Vous pouvez d’ors et déjà contribuer avec une participation à partir de 5€ sur le site de la billetterie. N’hésitez pas à prendre vos places et apporter votre pierre à cet édifice solidaire.

 

Suis-nous sur les réseaux

Plus d'articles
villalobos
Villalobos réalise un nouvel exploit en s’attaquant au format 45 minutes avec Bionic Sad