phase fatale techno

Le jeune prodige Phase Fatale dévoile un premier album sous tension !

Comme à chaque vendredi 13 son lot de productions oblige, nous avons choisi de vous faire découvrir le premier album de Phase Fatale, producteur montant de la scène électronique Berlinoise.

Le jeune prodige s’est fait connaitre en 2016 avec deux EP très singuliers sortis chez Jealus God. Depuis suivi de très près par toute la sphère électronique, il nous a récemment fait frissonner sur son EP Anubis produit chez Unterton et dévoile aujourd’hui un premier album très attendu !

Alors qu’il sortait ses premières productions en 2014, Phase Fatale s’est déjà frayé une place de choix grâce à son style provocateur et obscur. Ses sets et ses quelques performances live ont largement contribué à façonner sa personnalité musicale et à imposer un style “Phase Fatale” sur les plus belles scènes européennes et mondiales.  C’est donc sans surprise qu’il nous livre un premier album parfaitement abouti à l’occasion des 20 ans du label Hospital Productions.

Redeemer nous transporte dans une nostalgie post-punk à travers un univers sombre et abyssal. “Spoken Ashes” ouvre un bal funeste sur des basses incisives et des vocales obsédantes non sans rappeler les influences du tant regretté Bromance Records. “Operate within” finit de nous plonger dans un état de tension, retombant dans la profondeur de “Human Shield” et ses basses ténébreuses. Sur ses sept titres Phase Fatale ne cesse de nous faire vaciller entre saturation et percussions métalliques grâce à une parfaite maîtrise du synthétiseur comme sur “Redeemer”.  Ses influences rock et son attrait pour la musique électronique permettent une symbiose parfaite pour nous plonger dans l’univers post industriel des années 80.

Phase Fatale pourra tester cet album ravageur dès demain sur la foule amatrice du Berghain à l’occasion de la soirée du label Hospital productions.

Pour vous procurer l’album, qui lui non plus ne manque pas d’esthétisme, c’est par ici !

 

Plus d'articles
Olypimco x Club Transbo : l’affiche Techno à ne pas louper !